[31 déc 2015 | Pas de réaction pour le moment | 360 vue(s)]

Décembre 2015
Attaques frontales du Conseil des Etats envers les victimes de l’amiante
Les victimes en ont assez d’attendre !
Sous le slogan : “il ne faut pas donner de faux espoirs aux victimes ” (déclaration de l’avocat glaronnais Tomas Hefti), le Conseil des Etats, dans sa session de décembre 2015, a décidé de ne pas prolonger le délai de prescription à 30 ans, et de maintenir le statut quo à 10 ans !. Les 10 ans prévus par la loi restent ainsi totalement injustifiés, ils ont toujours été calculés à partir du …

Lire la suite de l'article »

A l'affiche, Articles & Presse, Nos actions, Nouvelles »

[31 déc 2015 | 0 commentaire | 360 vue(s)]

Décembre 2015
Attaques frontales du Conseil des Etats envers les victimes de l’amiante
Les victimes en ont assez d’attendre !
Sous le slogan : “il ne faut pas donner de faux espoirs aux victimes ” (déclaration de l’avocat glaronnais Tomas Hefti), le Conseil des Etats, dans sa session de décembre 2015, a décidé de ne pas prolonger le délai de prescription à 30 ans, et de maintenir le statut quo à 10 ans !. Les 10 ans prévus par la loi restent ainsi totalement injustifiés, ils ont toujours été calculés à partir du …

A l'affiche, Nos actions, Nouvelles »

[22 nov 2015 | 0 commentaire | 296 vue(s)]

Voici une déclaration de soutien qui a été lue lors d’une conférence faite par un membre de CAOVA à Malaga à l’adresse des associations de victimes espagnoles
Notre Comité CAOVA en Suisse Romande, réuni en assemblée générale,  apporte son soutien à tous ceux qui luttent en Espagne et en Amérique Latine, pour dénoncer une hécatombe sanitaire qui ne cesse de
s’aggraver.
Il se sent directement concerné, d’autant plus qu’Eternit Suisse a embauché pour les exploiter près d’un demi-million de travailleurs espagnols immigrés en Suisse dont nombre d’entre eux ont été exposés à l’amiante …

Articles & Presse, Nouvelles, Publications »

[24 oct 2015 | 0 commentaire | 352 vue(s)]

henri-pezerat2
ITINÉRAIRE. Henri Pézerat, universitaire
à Jussieu, toxicologue au CNRS, était l’une des figures emblématiques du combat contre l’amiante.
Retour sur une vie de combats,dans un entretien réalisé quelques
semaines avant son décès. Pendant un siècle, malgré les preuves que l’amiante, largement utilisé dans de nombreuses industries, était, dans toutes ses variétés,un terrible cancérigène, des générations
d’ouvriers y ont été confrontées, plus exactement, sur l’autel des profits et de l’emploi.
Il a fallu le combat de plusieurs décennies de victimes de l’amiante ou de personnes exposées pour que le gouvernement français se décide enfin, en 1997, …

A l'affiche, Articles & Presse, Nouvelles, Publications »

[29 août 2015 | 0 commentaire | 568 vue(s)]

CAOVA a distribué une contribution importante à tous les participant-e-s de la Table Ronde que nous publions sur notre site
Cette contribution répond aux propositions de discussion proposées par Moritz Leuenberger. CAOVA l’a aussi faite traduire en allemand.
Ce texte fait la démonstration que la masse résiduelle d’amiante en Suisse est encore importante et que le nombre de décès par mésothéliome reconnus et attendus est élevé. Voir les tableaux des pages 3 et 6.
Notre conclusion : le drame de l’amiante est demeuré et demeure encore pour la population un danger sanitaire réel …

A l'affiche, Articles & Presse, Nouvelles »

[23 juin 2015 | 0 commentaire | 629 vue(s)]

abeva_press_release-1
ABEVA
C/o Fondation belge contre le Cancer
Chaussée de Louvain, 479
1030 Bruxelles
Tél : 0476 78 88 33 (F) - 0479 3791 36 (N) e-mail : abeva.be@gmail.com
h t t p : / / www. a b e v a .be
En Belgique, le pollueur devient enfin le payeur…
L’OVAM, la société publique flamande de gestion des déchets, se décide à contraindre la
société Eternit, à Kapelle op den Bos, près de Bruxelles, à assainir le(s) site(s) qu’elle a pollué
avec l’amiante utilisé dans ses productions jusqu’en 1997.
L’Abeva se félicite de la décision prise par l’OVAM. Outre l’assainissement …