À l'affiche »

25 janvier 2018 – 22:43 | 237 vue(s)

Bilan provisoire du procès de Turin: échec ou succès ?
Lors de notre dernière édition, nous avons décrit l’état de l’interminable procès Schmidheiny en Italie suite à son audience du 13 décembre 2018. Nous y lisions …

Lire l'article complet »
À l'affiche

Le sujet du moment.

Articles & Presse

Explorer les articles de presse.

Nos actions

CAOVA sur le terrain

Nouvelles

Les nouvelles brèves de CAOVA

Publications

Retrouvez les publications éditées par CAOVA.

Le Tribunal fédéral refuse d’indemniser les proches de Hans Moor, mort du mésothéliome

28 novembre 2010 – 18:53 | 3 310 vue(s)

événement syndical , 24.11.2010
Victime de l’amiante et de la justice

Le Tribunal fédéral refuse d’indemniser les proches de Hans Moor, mort du mésothéliome.
La semaine dernière, le Tribunal fédéral devait se prononcer sur une demande d’indemnisation de …

Site à ne pas manquer pour suivre le procès de Turin

1 novembre 2010 – 0:47 | 2 846 vue(s)
turin_02

asbestosinthedock.ning.com

Assemblée statutaire 2010 de Caova

25 octobre 2010 – 22:49 | 3 599 vue(s)

Pour nos membres
ASSEMBLÉE STATUTAIRE DE CAOVA
Samedi 13 novembre 2010 de 9h. 00 à 12h. 30
Café-restaurant « Le Milan », Bd. de Grancy 54, Lausanne
(à deux pas de la Gare)
Deuxième partie de 10h.30 à 12h. (ouverte à nos …

Sur le contrôle de l’amiante: l’AMC dénonce la position du gouvernement fédéral

20 octobre 2008 – 17:39 | 4 297 vue(s)

L’Association médicale canadienne (AMC) dénonce les efforts du gouvernement fédéral pour bloquer tout contrôle international de l’amiante à l’occasion des négociations placées sous l’égide de l’ONU qui s’amorceront la semaine prochaine, a indiqué The Globe and Mail. Dans une lettre ouverte à paraître ce mardi dans le quotidien, l’AMC écrit que le gouvernement «sait que ce qu’il fait est honteux». Selon l’association, la position morale du Canada, qui continue de faire la promotion d’un matériau cancérigène, se compare à celle des marchands d’armes.

Jussieu : après l’amiante, les peintures toxiques

20 octobre 2008 – 17:29 | 5 139 vue(s)

UNE TRENTAINE d’enseignants de l’université de Jussieu (V e ) ont été intoxiqués par des vapeurs de peinture utilisée pour rénover un bâtiment de la rue des Fossés-Saint-Bernard . Selon un document interne émis par l’Université Paris-VII, ces enseignants-chercheurs, atteints de vertiges, nausées, maux de gorge violents et travaillant à proximité du bâtiment, ont été admis fin septembre à la médecine du travail de la faculté.
Cinq d’entre eux ont exercé leur droit de retrait ,une disposition légale qui permet de quitter son poste de travail en cas de « danger grave ou imminent pour sa vie ou sa santé ».