Caova

comité d'aide et d'orientation des victimes de l'amiante

Année

E

O

P

D

SS

I

Évènements concernant l'amiante

Ouvrages et publications

Pathologie, Épidémiologie, prévention

Dénonciations, campagnes, procès

Eternit Suisse

Information publique sur les risques de l'amiante en Suisse romande

     
1900 P L'asbestose ou "amiantose" qui est une calcification pulmonaire est identifiée comme maladie professionnelle par le docteur Murray
1903 SS Fondation de l'entreprise Eternit Suisse
1904 SS Commercialisation en Suisse du premier produit Eternit fabriqué à Niederurnen
1906 E Eternit Belgique ouvre son usine à Casale Monferrato. De 1986 à 1973 elle sera sous direction de Eternit Suisse, puis fermée
1910 P Les compagnies d'assurance vie canadiennes et américaines refusent les travailleurs de l'amiante
1920 SS Achat de Eternit par la famille Schmidheiny
1928 SS Premiers tuyaux Eternit en amiante-ciment
1932 E Début de la pratique du flocage à l'amiante en Angleterre, procédé adopté en Suisse dès 1936
1932 D Johns Manville est attaqué en justice. C'est le premier procès de victimes de l'amiante
1935 P Premier cas reconnu de cancer associé à l'asbestose. Suspicion de la relation entre exposition professionnelle à l'amiante et cancer du poumon par le docteur Lynch
1939 P La Caisse nationale d'assurance en cas d'accidents (CNA) admet pour la première fois un cas d'asbestose comme maladie professionnelle
1941 SS Max Schmidheiny, père de Thomas et Stephan crée EVERITE, extraction d'amiante en Afrique du Sud
1950 P Fortes suspicions que l'amiante provoque des cancers après un temps de latence de 15 à 45 ans
1953 P La CNA inscrit l'asbestose dans la liste des maladies professionnelles à indemniser
1955 P La relation entre exposition à l'amiante est formellement établie par le docteur Doll
1955 SS Premières mesures de contamination de l'air à Eternit Niederurnen par le LFEM (Laboratoire fédéral d'essai des matériaux à Dübendorf), d'autres suivront en 1956 et 1957
1957 SS Ouverture de la fabrique Eternit à Payerne
1960 D Lutte des travailleurs de Ferodo en France
1962 P Etablissement définitif du caractère cancérigène de l'amiante (P. Hermann et A. Thébaud-Mony, La stratégie criminelle des industriels de l'amiante, Le Monde Diplomatique, juin 2000)
1964 D Affaire des ouvriers et ouvrières contaminées par l'amiante à Ferodo et Amisol en France (revue Temps modernes)
1969 P La CNA reconnaît le mésothéliome, cancer spécifique de l'amiante, comme maladie professionnelle
1969 P Le taux admissible de fibres dans le milieu professionnel en Suisse qui était de 177 fibres/cm3 depuis 1936 est ramené à 2 f/cm3
1970 SS Premières mesures de prévention dans les fabriques d'Eternit. Avant cette date les taux étaient de 200 à 700 f/cm³. Après 1972 ils seront abaissés à 2 f/cm³ (Poison et domination p.19-20)
1972 P Eternit prend les premières mesures préventives pour la Suisse
1973 E Abandon des flocages à l'amiante en Suisse
1974 D Une intersyndicale Amiante se constitue pour exiger le déflocage des bâtiments de l'université Jussieu à Paris
1975 I Premier article de mise en garde en Suisse Romande (24Heures 12-13. 4.1975)
1976 I Un poison au plafond. Première dénonciation des risques causés par les flocages (TLM 27.1.1976)
1976 D Abandon définitif des flocages à l'amiante en Suisse. L'abandon commence en 72
1976 D En Suisse, début des recherches scientifiques qui conduiront au lancement d'une vaste campagne nationale du PSO puis de la FOBB (SIB) pour l'arrêt de l'utilisation d'amiante en Suisse, la prévention professionnelle et publique et la protection des victimes. L'événement déclenchant a été la dénonciation en 1976, par quelques journalistes, des risques de l'amiante floqué dans la Tour 24 Heures à Lausanne. A noter que cette fameuse tour de tous les dangers ne sera défloquée que 20 ans après (F. Iselin, "Vitale insolence", voir Page 2, n. 7, déc. 1996)
1976 SS EVERITE est reprise par Stephan S. Il la revendra en 1992
1977 P Publication en France de "Danger! Amiante" (par le collectif syndical de Jussieu Maspero)
1978 E Les importations annuelles d'amiante en Suisse dont la croissance aura été constante depuis 1945 atteignent un maximum avec 23'000 tonnes/an puis chuteront rapidement pour cesser en 1995
1978 SS Première plaque Eternit en fibre-ciment, soit sans amiante
1978 P La CNA édite sa première prescription quant aux risques de l'amiante
1979 SS La CNA compte en Suisse chez Eternit 34 cas de maladies de l'amiante et 5 mésothéliomes
1980 O Eternit publie en Suisse un "Catalogue: appareils de façonnage". C'est une liste d'outils de coupe, de percement, de meulage de l'amiante-ciment à mouvement lent, soit susceptibles de réduire la quantité de fibres libérées. Le catalogue contient également quelques modèles d'aspirateurs. Ces appareils chers et moins efficaces seront rarement utilisés par les entreprises
1982 P Aux USA, 300'000 plaintes sont déposées contre Johns Manville géant de l'amiante qui se déclare en banqueroute
1982 E Interdiction de l'amiante aux USA
1983 O Publication de "Eternit: poison et domination" par le PSO (PSO, Commission écologie et Santé, "Eternit: poison et domination. Une multinationale de l'amiante", Veritas, Lausanne 1983). Cet ouvrage a été publié simultanément dans les trois langues nationales)
1983 E Les producteurs d'amiante combattent la campagne pour l'interdiction de l'amiante en créant en France le Comité permanent amiante (CPA) et, Québec en tête, en noyautant les conférences sur l'amiante du Bureau international du travail (BIT) et de l'Organisation mondiale de la santé (OMS)
1983 D Le taux admissible de fibres dans le milieu professionnel en Suisse qui était de 2 fibres/cm3 depuis 1969 passe à 1 f/cm3
1983 E Interdiction de l'amiante en Allemagne Fédérale
1983 SS S. Schmidheiny annonce l'abandon de l'amiante en Suisse
1984 SS Mesures des taux d'amiante à Payerne par l'IST et le GSA, Dr Neuss à Dusseldorf. D'autres mesures suivront en 1986 (Informations chez P. Madelaine)
1984 O Eternit SA publie un "Manuel de sécurité, directives pour la manutention contrôlée de l'amiante" Ce document est très complet
1985 O Publication dans la presse romande de la liste confidentielle des 4'000 bâtiments floqués en Suisse établie par l'OFPE (Office fédéral de la protection de l'environnement (OFPE), "Registre des constructions traitées avec du flocage d'amiante", dite "Liste des 4'000 bâtiments floqués en Suisse") et non par la SUVA comme elle le prétend. Aujourd'hui, plus de 15 ans après, seuls 60% de ces bâtiments à risques auraient été assainis
1986 O Signature de la Convention et de la Recommandation concernant la sécurité dans l'utilisation de l'amiante, Conférence internationale du Travail, Genève 1986 
1986 SS Vente par S. Schmidheiny d'Eternit Italie (4 usines, 1'000 employés) par Eternit Suisse (SEH)
1988 O La CNA publie un fascicule(CNA, "L'amiante au poste de travail", Cahiers suisse de la sécurité au travail, n. 149, déc. 1988). Elle reconnaît que "La relation entre l'exposition à l'amiante et certaines maladies n'a vraiment été connue que dans les années 50", soit avant 1962, date généralement retenue
1988 SS Vente par S. Schmidheiny d'Eternit au Brésil, en Bolivie et en Colombie (12'000 employés dans ces trois succursales) et ainsi de sa dernière mine d'amiante
1988 D Colloque amiante à Paris organisé par divers syndicats européens (RDA, Italie, Espagne, GB, Suisse et France)
1989 SS Début de l'abandon de l'amiante en Suisse par Eternit. Les tuyaux en amiante ciment sont en sursis
1989 SS Dissociation de Eternit Suisse et Eternit Belge due aux divergences entre les deux groupes: S. Schmidheiny voulant se débarrasser définitivement de l'amiante
1989 SS Vente par S. Schmidheiny de Eternit SA Suisse (Payerne et Niederurnen) à son frère Thomas. La Sweizerische Eternit Holding SA devient Nueva Holding SA
1989 SS Stephan S. Abandonne définitivement le marché de l'amiante et du ciment pour se reconvertir dans l'acier, le plastique, les énergies alternatives et le développement durable
1989 O L'Office fédéral de l'environnement, des forêts et du paysage publie un rapport sur l'état de l'abandon de l'amiante en Suisse et dresse l'inventaire des fibres de substitution (OFEFP, La substitution de l'amiante en Suisse, Cahiers de l'environnement, Berne, février 1989)
1990 O Les producteurs de produits à base d'amiante publie une plaquette de contre information (Comité permanent amiante, "L'usage contrôlé de l'amiante, Utopie ou réalité", Paris, 1990)
1990 SS S. Schmidheiny et sa Nueva Holding SA vendent ses participations dans Eternit AG Allemagne (3'000 employés) au groupe Belge de plus il ferme Ametex SA. Stephan S. achète dans l'acier, le plastique et la construction métallique
1990 E Interdiction de l'amiante en Suisse
1991 O Conférence "Ban asbestos, ban the deadly fibre" de la FITBB (Fédération internationale des travailleurs du Bois et du bâtiment) à Berne
1992 SS Stephan S. vend EVERITE
1994 P Le Conseil fédéral Suisse annonce que 32 employés des CFF sont décédés des suites d'une maladie due à l'inhalation d'amiante (Le Courrier, 1-2.6.1994)
1994 SS Fin de l'utilisation de l'amiante par Eternit en Suisse
1995 E Entrée en vigueur de la loi interdisant l'amiante en Suisse
1995 E Fin des importations d'amiante en Suisse où a été "stockée" au total une centaine de kilos d'amiante par habitant sous forme d'amiante-ciment, de cartons d'amiante, de flocages
1996 O Publication en France de deux importants ouvrages de dénonciation (François Malye, "Amiante, le dossier de l'air contaminé", Le Pré aux Clercs et Science et avenir, 1996 et Roger Lenglet, "L'affaire de l'amiante", La Découverte, 1996)
1996 E Interdiction de l'amiante en France
1997 E Entrée en vigueur de la loi interdisant l'amiante en France
2020? P Date probable du pic (maximum) du nombre de cancers dus à l'amiante en Suisse, le temps de latence entre exposition et déclaration de la maladie étant d'une quarantaine d'années